Quelles sont les contre-indications pour la plongée sous-marine ?

Date : Tags : ,

Si vous savez nager et que vous aimez bien l'eau, la plongée sous-marine est peut-être le sport qu'il vous faut. Elle s'apprend avec des moniteurs diplômés et demandes d'avoir les équipements nécessaires comme le masque, le tuba, les palmes et bien d'autres. Cependant, certaines informations comme les contre-indications sont également à savoir avant de plonger.

Le moniteur de l'école de plongée sous-marine parisienne nous explique !

Plongée sous-marine, est-ce une activité pour tout le monde ?

Respirer dans l'eau n'est pas du tout facile surtout s'il s'agit de rester plus longtemps dans les profondeurs. En effet, le corps du plongeur fait face à deux contraintes durant cette activité : la respiration sous l'eau et la pression.

Il n'y a pas d'âge requis pour faire de la plongée sous-marine. En effet, cette pratique est accessible à tout le monde, même aux enfants ayant plus de douze ans. Dans les baptêmes de plongées, même les mineurs sont bien entendu invités. Dès l'âge de 10 ans, 8 ans ou 6 ans, l'enfant peut déjà goûter à cette aventure maritime très tentante. Parfois, il n'est pas nécessaire de savoir nager pour pratiquer la plongée sous-marine. Par contre, une autorisation parentale est utile.

Toutefois, il est aussi important de se fier à quelques critères (physiques et mentaux) afin de s'assurer d'un confort optimal. Ainsi, des contre-indications médicales sont à prendre en compte.

Les contre-indications médicales à la plongée sous-marine

Tout comme les hommes, les femmes peuvent aussi bien faire de la plongée sous-marine à condition qu'elles ne soient pas enceintes. Jusqu'à aujourd'hui, aucune étude n'a encore démontré si le fœtus peut survivre à ce genre d'activité. Ensuite, il existe certaines contre-indications qu'il ne faut pas négliger.

Si le plongeur est sujet d'une maladie respiratoire comme l'asthme ou l'insuffisance respiratoire, la plongée sous-marine constitue un grand danger pour sa santé. Cela est aussi valable pour certaines maladies cardiaques (cardiopathie congénitale, insuffisance cardiaque et autres) et pour les maladies neurologiques telles que l'épilepsie. Par ailleurs, certains troubles sont à considérer : pathologie de la rétine, troubles endocriniens, hémophilie, certaines formes de diabète ou autres.

Néanmoins, il existe des contre-indications temporaires qui sont déterminées par les médecins : déficit auditif bilatéral, polypose naso-sinusienne, crise vertigineuse, chirurgie otologique, perforation tympanique, accident de désaturation au niveau de l'oreille interne, traitement antidépresseur, traumatisme crânien et encore d'autres.

Pour savoir si vous pouvez donc pratiquer la plongée sous-marine sans problème, un certificat médical est nécessaire. Cela permet de savoir si vous n'êtes pas concerné par les différentes contre-indications pouvant mettre votre vie en danger. En France comme dans quelques pays du monde, ce certificat est en effet obligatoire afin de pouvoir pratiquer ce sport de façon régulière et en toute sécurité. Il est aussi possible de faire un bilan de santé juste pour vérifier vos oreilles ou pour faire un électrocardiogramme auprès d'un médecin spécialiste de ce type de sport.

Les dangers que renferme la plongée sous-marine

La plongée sous-marine n'est pas faite pour les personnes qui ont peur de l'eau. Comme les sports terrestres, elle peut aussi engendrer de nombreux dangers. L'accident de décompression est l'accident le plus courant qui peut se passer sous l'eau. Il survient généralement lorsque des bulles de gaz commencent à se former dans l'azote qui est dissout dans les tissus et le sang.

Ensuite, le plongeur doit faire attention à ses oreilles, en particulier ses tympans. C'est d'ailleurs pour éviter les problèmes qu'il est si nécessaire d'apprendre d'abord à la piscine les bons gestes à adopter pendant la plongée sous-marine.

L'une des précautions à prendre en compte avant de pratiquer la plongée sous-marine est donc de connaître les contre-indications liées à ce sport maritime. Cela évite chaque plongeur à mettre sa vie en danger au fond de la mer. Pour ce faire, le plongeur doit se faire consulter par un médecin qui confirmera son aptitude à continuer la plongée sous-marine après un baptême.

Ensuite, il est également important de suivre quelques conseils comme s'affilier à un club, de ne jamais plonger seul surtout en tant que débutant et de ne pas trop vous surestimer sur vos capacités (physiques et techniques). Dans le cas où vous plongeriez en bateau avec un groupe de personnes, veillez à ce que quelqu'un reste à bord avec des moyens de secours et d'alerte.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

Techniques avancées en diamond painting pour des créations éblouissantes

Date :
Diamond painting, l'art du sertissage de petits diamants pour créer des œuvres d'art étincelantes, fait fureur en ce moment. Le diamant n'est plus seulement une pierre de choix pour les bijoux, il est également au cœur de nouvelles formes d'art. Dans cet article, nous allons explorer de nouvelles techniques de diamond painting qui vous aideront à créer des créations éblouissantes.

Combien coûte une piscine ?

Date : Tags :
Vous rêvez d'avoir une piscine privée ? La première étape pour la réalisation de votre projet serait de définir votre budget. Pour cela, considérez plusieurs paramètres : terrassement, taille du bassin, système de filtration, type de construction, etc.